Garrigues, landes et maquis andalous (écosystèmes arbustifs)

Territoires de transition temporelle et de surprises, extrêmement riches dans la péninsule ibérique.

Matorral” : terme générique d’origine espagnole désignant un écosystème où prédominent les arbustes et les arbrisseaux qui forment des fourrés. Ce type de végétation est connue en français par les noms de garrigues, landes et maquis. Le matorral correspond au stade précédant l’implantation et  des arbres et finalement l’établissement des forêts. Cette dynamique, nommée “succession écologique”, s’observe sur des parcelles préalablement déboisées par l’action de l’exploitation forestière, du défrichement ou du surpâturage, sans oublier l’impact des incendies.

La succession écologique peut être également bloquée au stade du fourré si les conditions locales empêchent la croissance des arbres, soit pour des raisons d’ordre climatiques, par exemple dans la haute montagne (étages oro- et cryo- méditerranéens), ou la présence de sols extrêmement adverses,  intensément secs (steppes herbacées ou arbustives) ou à très forte salinité (marais salants).

Voici une brève liste de végétation dominée par des arbustes:

  • Piornales“, coussinets épineux et genévriers rampants de haute montagne.
  • Landes de bruyères, cistes et de lavandes (terrains siliceux).
  • Garrigues de romarins et de thym (terrains calcaires).
  • Fourrés de Retama (Genêts de grande taille) en terrain sec ou de Tamaris en terrain inondées.
  • Tamujares (Securigena tinctoria), arbustes des ruisseaux temporaires de Sierra Morena.
  • Landes salées côtières et continentales (végétation halophile).

El “monte mediterráneo“, expression consacrée d’usage courant pour identifier les écosystèmes terrestres si typiques de la péninsule ibérique où se mêlent forêt et garrigues. En Espagne, les ingénieurs forestiers sont appelés “de monte”.

Garrigues et maquis en Andalousie : cistes et genèts d'Espagne

Les cistes (Cistus spp) et les genèts d’Espagne (Spartium junceum), espèces typiques des garrigues et maquis en Andalousie, colonisent rapidement les espaces ouverts, telle cette clairière créée par un incendie dans une pinède côtière de pins parasols (Pinus pinea).

lavande papillon (Lavandula stoechas)

La lavande papillon (Lavandula stoechas) est une aromatique de la famille des labiées typique des garrigues espagnoles. Floriflère, elle attire les insectes, en particulier les bourdons.

coussins de nonnes

Les “coussins de nonnes” sont typiques des montagnes andalouses et servetn de refuge à de nombreux insectes, en particulier les orthoptères.

genêts, genista, legumineuses, jaune, andalousie

Les genêts (au sens large) nous offrent une floraison abondante et parfumée.

Les coussinets épineux de la haute montagne d’Andalousie sont particulièrement attractifs pour leur originalité et absence des montagnes centre-européennes. Ces “coussins de nonnes”, “plantes hérissons”, sont typiques des massifs du Sud-Est ibérique et de la Sierra de Las Nieves, à partir de 1 000 mètres d’altitude.

Quant à la forêt méditerranéenne, elle est riche en arbustes qui forment souvent de grandes taches de végétation arbustives en son sein, tels les lentisques (Pistacia lentiscus), myrthes (Myrtus communis), etc.

Par ailleurs, la péninsule ibérique est le centre de diversité pour les légumineuses arbustives. Les genêts, cytises, ajoncs et autres buissons endémiques de la famille des Fabaceae offrent des floraisons spectaculaires qui sont d’excellentes sources de nectar pour les papillons, abeilles et coléoptères et autres insectes floricoles. Ces buissons enchevêtrés servent également de refuge à de nombreux insectes comme les mantes et les sauterelles, ou à des oiseaux comme la fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala). Plus exotique, sur les dunes côtières, les caméléons (Chamaeleo chamaeleo) se camouflent entre les genêts blancs (Retama monosperma).

J’ai dédié plusieurs semaines estivales aux orthoptères de Cazorla et du Segura dont les espèces les plus rares et intéressantes semblent apprécier le refuge des coussineux bigrement épineux de genêt bleu. Un de mes habitats favoris!

Florent Prunier

G3-Guides

(halophilic) vegetation of continental salt marshes

Marais salants continentaux à Grenade

La végétation adaptée aux conditions salines (plantes halophiles) apparaît loin de la côte lorsque le sol est en contact avec les cours d’eau salés ou l’ancien fond marin (bras de mer du Guadalquivir). Dans ces conditions, une diversité inattendue d’arbustes peut être trouvée, bien que ces plantes soient généralement difficiles à identifier. Ces marais salants continentaux, d’un grand intérêt et pas rares en Andalousie orientale, donnent lieu à des paysages rares en Europe, qui évoquent les grandes plaines d’Asie centrale.