Les espagnols aiment à dire qu’ils étudient le plus d’anglais au monde… sans succès. C’est quand même curieux pour des latins qui aiment tant s’exprimer. Il est facile de blâmer une méthode scolaire peu portée sur l’aspect “vivant” de la langue. On peut également constater que les élèves terminaient jeûnes leurs études pour commencer à travailler le plus rapidement, par exemple dans le secteur de la construction ; ou bien qu’ils poursuivaient un cursus académique où l’anglais est résiduel, même dans l’éducation supérieure. Citons également le peu d’habitude jusqu’à il y a peu de voyager à l’étranger ou même dans les provinces voisines. Cette situation a drastiquement changé avec l’exode massif de la jeunesse lors de la dernière crise économique.

Il est intéressant de noter que le français était la langue étrangère la plus étudiée jusque dans les années 70. Vous trouverez probablement quelques interlocuteurs francophones… Ils auront beaucoup de plaisir à échanger avec vous. 

L’Espagne appartient à une péninsule, un territoire isolé par définition, bien éloignée des nations commerçantes de la mer du Nord. Et bien sûr, la situation politique n’a pas aidé des décades durant. Oui, la page de la dictature est tournée depuis longtemps… mais les habitudes sont longues à changer et la globalisation low-cost est quand même assez récente. Tout simplement, les espagnols ne se voyaient pas dans l’obligation à s’exprimer dans un anglais fluide. Et pourtant, l’industrie touristique est un secteur massif de l’économie andalouse. Cela fait mal aux oreilles d’écouter des serveurs complètement à la ramasse dans des quartiers touristiques de Cordoue… On ne va pas les blâmer, il faut dire que les conditions d’emploi sont vraiment souvent calamiteuses. 

Le panorama a quand même changé… et les parents sont même souvent obsédés pour que leurs enfants dominent l’anglais.

Si vous n’avez pas d’espagnol (« castellano »), il serait fort utile d’apprendre quelques mots et expressions. Vous n’aurez peut-être pas toujours des touristes à portée de main pour demander un coup de main (!).