Le nord: Sierra Morena

déhésas de chênes verts, Sierra Morena

Les déhésas de chênes verts sont omniprésentes dans la Sierra Morena.

Sierra Morena marque la limite septentrionale avec l’ancien royaume de Castille, les régions actuelles de Castilla-La Mancha et d’Estrémadure. Les deux voies de communication principales, vers Madrid, sont aujourd’hui comme au Moyen-Âge, le Défilé de Despeñaperros et la Vía de La Plata. Dans l’imaginaire collectif andalou du XXI siècle, le Nord correspond encore aux régions industrielles, où l’on trouve du travail, aux centres culturels où la langue est « fina » et « castiza ». On entend souvent dire que l’Afrique commence au sud de Despeñaperros (ou alors au sud de l’Ebre ou même des Pyrénées). 

L’ouest: l’Andalousie Occidentale

Chevaux sauvages 'marismeños', Doñana

Les chevaux sauvages ‘marismeños’, estampe classique de Doñana et de ses marécages.

L’Andalousie Occidentale (Huelva, Séville, Cadix, Cordoue) est marquée par la proximité de l’Océan Atlantique, qui apporte précipitations et humidité en hiver. De nombreuses zones humides et des mares temporaires hébergent la faune aquatique, principalement les oiseaux d’eau migrateurs. Le Grand Ouest, c’est le Portugal méconnu, pays ignoré par les andalous (sauf les gens de Huelva). 

Le centre: la Campiña Andalouse

cultures agricoles dans la Campagne andalouse

Mosaïque de plus en plus rare de cultures agricoles dans la Campagne andalouse (oliviers, vignes, champs de blé).

Un gigantesque triangle dessinant la dépression du Guadalquivir entre Cazorla, Linares, Andujar, Cordoue, Séville, Arcos de la Frontera, Morón de La Frontera, Antequera, Lucena, Jaén et Ubeda constitue la morne plaine recouverte d’oliviers et de céréales, la campagne (« campiña »), la poêle à frire (« sarten ») soumise à des températures extrêmes, des précipitations faibles et des nuits qualifiées de tropicales. On oublie jamais des vacances estivales à Cordoue.

L’est: l’Andalousie Orientale

Sierra Nevada

Sierra Nevada, une chaîne montagneuse qui fait rêver… climat arctique au sommet, climat tropical sur la côte.

L’Andalousie Orientale (Málaga, Jaén, Grenade, Almeria) est plus montagneuse que sa jumelle occidentale. Il n’est pas rare que les pics excèdent 2000 mètres, et bien plus sur la Sierra Nevada. Le Segura est un fleuve mais il désigne aussi souvent l’ensemble des montagnes bétiques nord-orientales, un territoire dépeuplé qui s’étend entre Jaén, Murcia, Albacete et Alicante (provinces appartenant à quatre régions), et plutôt abandonné â son sort. Cazorla est le village le plus populaire, … la Sierra de Cazorla étant souvent le nom alternatif à las Sierras del Segura.

Le sud: la frontière avec l’Afrique

Détroit de Gibraltar

Détroit de Girbraltar, carrefour entre l’Afrique et l’Europe, entre la Méditerranée et l’Atlantique.

L’Andalousie, c’est le Sud. Le Sud du Sud, c’est déjà le Nord de l’Afrique. Le Sud c’est une idée qui existe sur les deux rives méditerranéennes, un concept sociologique, une idée pétrie de lieux communs et souvent éculés. Le sud de l’Andalousie, c’est avant tout le Détroit de Gibraltar et les cantons environnants.