Une région accessible

Le soleil et la chaleur

Culture medi-terranéenne

L’héritage andalousi

Surprises

L’Andalousie, située au Sud de l’Espagne, est l’une des régions les plus touristiques d’Europe et accueille chaque année plusieurs millions de visiteurs. La bonne nouvelle étant que toutes les nationalités ne recherchent pas la même expérience, les voyageurs français étant généralement surtout motivés pour découvrir la culture et l’écotourisme. Alors qu’est-ce que l’Andalousie a de si spéciale ?

Une région très accessible (plateforme européenne)

Par terre, par mer et surtout par air

L’Andalousie est facilement accessible en avion, comptez un peu plus de deux heures de vol pour relier Paris ou d’autres villes de province comme Nantes ou Lyon à Séville ou Málaga. Notez deux compagnies au prix accessibles : Transavia, Vueling et Volotea.

En voiture également, ce n’est pas la mort. Après le Pays Basque et ses autoroutes payantes, tournez à gauche et filez tout droit et gratuitement sur Madrid et Despeñaperros (la porte de l’Andalousie). Pour un Rennes – Cordoue, comptez 16 heures de voyage. L’arrêt de nuit peut se programmer sur la frontière ou peut-être à Burgos et sa fabuleuse cathédrale. 

Séville

Séville est souvent une bonne surprise pour les voyageurs francophones.

Des prix abordables

Avec le décollement de l’économie espagnole dans les années 90 et surtout à l’occasion de l’implantation de l’Euro au début des années 2000, la vie en Espagne est devenue de plus en plus chère (alors que les salaires ne suivaient pas) et à peine moins coûteuse qu’en France. Avec une exception notable, les prix dans les établissements de restauration, surtout les bars, sont très abordables. On mange très bien, des plats totalement différents, pour des prix corrects. Autre bonne nouvelle, vous trouverez tous les standings de confort et de qualité disponibles dans toute la région car l’industrie touristique y est très développée.

animation dans Les rues espagnoles

En hiver, il n’est pas rare de trouver des châtaignes grillées en plein centre ville.

Le soleil et la chaleur (presque) garantis

hiver, journées ensoleillées, chaudes et lumineuses

Même en hiver, les journées peuvent être ensoleillées, chaudes et lumineuses.

Une opportunité pour voyager pendant toute l’année

Quand on part en vacances, on aime avoir du beau temps pour profiter au mieux des journées et flâner en sentant une caresse solaire, un must surtout quand on habite dans des régions un peu pluvieuses… Avec l’Andalousie on est à peu près assuré que cela sera le cas. Même en hiver, il est rare d’avoir de la pluie plusieurs jours d’affilé ; par contre il n’est pas incongru de profiter du soleil et de températures avoisinant les 20ºC une semaine complète, notamment sur la côte méditerranéenne. Avec plus de 300 jours ensoleillés par an, on ne manque pas de soleil. 

tourisme de "plage et soleil" de littoral

L’abondance des journées ensoleillées favorise le « tourisme de plage et de soleil ».

Evitez les chaleurs estivales si vous le pouvez

Notez que les mois de Juillet et Août sont particulièrement chauds car les températures dépassent les 40 degrés, et même les nuits sont qualifiées de tropicales et peuvent dépasser 30 degrés à minuit ! En fait, il fait chaud et sec depuis Mai jusqu’en Septembre.

La culture espagnole, méditerranéenne et étonnante !

Un décalage horaire assuré

En entrant dans la péninsule ibérique, vous débarquez dans un nouveau monde ! Même au nord de l’Espagne le dépaysement complet est assuré dans les zones arides de la vallée de L’Èbre et des Bardenas Reales. C’est dire si le sud de la péninsule est sec et chaud. En plus le pays n’est pas localisé sur son fuseau horaire naturel (Portugal, Royaume Uni) pour des raisons historiques d’alliance pendant la seconde guerre mondiale. Résultat : attendez-vous à des horaires surprenants … et tardifs : des heures de repas … à pas d’heure, des ouvertures de magasin très tardives, des centres-villes complètement déserts pendant les après-midis de chaleur et la figure imposée de la sieste dans la Vallée du Guadalquivir en plein été, … et soudain les places des villes et du moindre village noires de monde jusque tard dans la nuit. C’est le jet lag à deux pas de chez vous. Très surprenant mais loin d’être désagréable finalement pour s’obliger à changer de rythme et profiter des vacances. 

« style de vie » méditerranéen

Le « style méditerranéen » : vie nocturne animée et relations humaines foisonnante.

La cuisine variée et les bons plats méditerranéens

La gastronomie locale, espagnole et andalouse, est variée et bien différente de la cuisine française. Pensez que l’huile d’olive est omniprésente et remplace toute autre forme de graisse pour cuisiner : point de beurre, crème fraîche ou saindoux. Les recettes et les menus reflètent la croisée des mondes qu’est la péninsule, un véritable plaisir pour les gourmands. Sans oublier les fameuses « tapas » qui sont omniprésentes, symbole de la gastronomie populaire espagnole.  

salade de fruits et légumes

La richesse des fruits et légumes  favorise une cuisine variée, attractive et surprenante.

Des spectacles et une vie nocturne intense

Finissons ce tour d’horizon en mentionnant la culture andalouse si appréciée sur la scène internationale, bien sûr le flamenco, qui est bien plus qu’une danse, c’est toute une culture artistique, exubérante et emballante. Mais l’Andalousie a bien plus à offrir :  des musés d’art contemporains, un spectaculaire Teatro de la Maestranza où brille la musique classique à Séville, le débordant et populaire carnaval de Cadix et son concours de « chirigotas », les célébrations religieuses de la Semaine Sainte, des festivales de toutes les musiques pendant l’été. Sans oublier les fêtes locales de chaque localité avec leur lot de célébration : plus petit sera le village, plus vous aurez l’occasion de connaître les andalous de près.

flamenco, danse, castagnette, buleria

L’univers complexe et virtuose du flamenco inocule des émotions primaires. Olé, Olé y Olé!

L’héritage hispano-musulmano omniprésent dans toute la région

S’il y a un élément que le voyageur vient chercher dans notre belle région, cette Andalousie rêvée, c’est bien l’exotisme de cet héritage hispano musulman unique en Europe. Le plaisir -urbain et inattendu- du parfum des fleurs d’orangers (« azahar ») en est sa parfaite métaphore.  

La mosquée de Cordoue

La Mosquée Cathédrale de Cordoue, l’un des plus anciens temples en fonctionnement.

Des monuments historiques de prestige

Les monuments historiques les plus représentatifs, et surtout ceux qui font le plus rêver (l’Orientalisme des voyageurs du 19ème siècle) d’Andalousie, sont d’origine hispano-musulmane. Les plus célèbres sont certainement l’Alhambra, la Mosquée Cathédrale et le duo Alcazar et Giralda de Séville, universellement célébrés pour leur beauté. Il y a bien plus à découvrir… les restes d’Al-Andalus sont visibles dans toutes les provinces : des palais, murailles, fortifications, ponts, hammans, norias, etc. 

village blanc andalou

Village blanc traditionnel et fleuri, au charme bucolique qui ne se dément jamais.

Une culture populaire aux profondes racines mauresques

Mieux encore que les monuments historiques, c’est un héritage bien vivant que l’on retrouve dans la vie courante : des villages blancs à flanc de montagne, d’innombrables toponymes et mots du vocabulaire quotidien, des cultures horticoles et fruitières et le riz introduits par les arabes et consommés à longueur d’année, les motifs de l’Alhambra que l’on retrouve sur les céramiques des patios dans toute l’Andalousie, les palmiers et l’amour prodigué pour les plantes et les petits coins bucoliques dans les patios, la musique andalousie que l’on trouve si on daigne la chercher, et même l’ordre des plats servis sur la table introduit par les gourmets d’Al-Andalus. 

Des surprises, en veux-tu en voilà, ¡OLÉ!

Ce qui y est incroyable, c’est qu’en plus d’être accessible, chaleureuse, méditerranéenne, unique et hispano-mauresque, l’Andalousie a encore plein d’autres ressources à vous offrir. Cette région est un repas de Gargantua. 

Architecture : Bien plus qu’Al-Andalus !

L’histoire de l’Andalousie et de l’Espagne est très riche, souvent ignorée malgré sa place proéminente dans l’Empire Romain et sa domination de l’Europe et du monde entre les 16 et 18ème siècle. Même sans compter l’héritage hispano-mauresque, les monuments et restes historiques sont foison. Les amateurs d’architecture ne seront pas déçus de cette variété enivrante. 

Cathédrale gothique de Séville

L’imposante Cathédrale gothique de Séville impressionne le voyageur.

Les montagnes : Bon sang, mais c’est bien sûr !

La plupart des voyageurs sont attirés par l’Andalousie pour toutes les raisons antérieures, tellement attrayantes qu’ils n’ont même pas eu à se convaincre de la possibilité d’un patrimoine naturel richissime dans la région (la spécialité de G3-guides, soit dit en passant). Au premier chef, les montagnes, omniprésentes en Andalousie Orientale avec de nombreux pics. Citons évidemment Sierra Nevada, et tant d’autres… par exemple mon relief andalou préféré : La Sagra, la belle et ignorée sierra qui couronne l’altiplano de Grenade. 

Le Torecilla, sommet de l'Andalousie occidentale.

Le Pico Torrecilla, sommet de la Sierra de Las Nieves et de l’Andalousie occidentale.

La mer d’oliviers : Sacrebleu, il y en a partout !

Et oui, si vous souhaitez être estomaqué, prenez la route et sillonnez la Vallée du Guadalquivir, sur les routes principales ou secondaires… Un road movie d’une journée depuis Cordoue en passant par Baena, Jaén, Baeza et Ubéda (deux villes à visiter prétextes du trajet), Linares, Andújar et retour à Cordoue. Je vous prie de croire que vous allez être surpris du résultat.

L'olive... elaia, olea, oliva, drupa, drupe, aceituna, zeitun

L’olive… elaia, olea, oliva, drupa, drupe, aceituna, zeitun …  pilier de la cuisine méditerranénne.

J’espère que toutes ces raisons vous ont convaincu de la bonne idée de connaître notre belle région. Cette énumération ne mentionne pas les habitants qui sont très souvent abordables et agréables, voire franchement chaleureux et affectueux. France et Espagne, pays voisins et si différents… Les voyageurs francophones qui ne connaissent pas le climat méditerranéen seront d’autant plus dépaysés.