Détroit de Gibraltar: migration d’automne

Guide nature spécialisé
Guide nature spécialisé

Parcs naturels

Doñana, Estrecho, Alcornocales, Grazalema

Saisons

Printemps / Automne

À la carte

6 jours d’observations

Bird migration Tarifa

– Itinéraire classique pour la migration

– Zones humides, littoral et montagnes

– Programme diversifié

Région

Espagne / Andalousie

Rendez vous

Séville

Service spécialisé

Petits groupes

La migration d’automne des oiseaux grands planeurs, qui traversent le Détroit de Gibraltar en direction de l’Afrique, est l’un des phénomènes naturels les spectaculaires d’Europe. De nombreux ornithologues amateurs attendent avec impatience cette « célébration » de la fin de l’été et son nombre exaltant de rapaces et de cigognes qui survolent le secteur par milliers.

Nous avons conçu ce voyage afin de vivre la migration en première personne en visitant les meilleurs spots du Détroit, mais aussi de profiter de toute la faune et ne pas se concentrer uniquement sur les oiseaux. La région est si riche et attrayante que nous devons passer du temps à chercher des baleines et des dauphins, des papillons et des libellules.

 Programme du voyage nature

JOUR 1 | Transfert de l'aéroport - Doñana oriental

Réunion à l’aéroport international de Séville. Nous visiterons deux zones humides importantes où les échassiers et les oiseaux aquatiques prospèrent. Les niveaux d’eau dépendent fortement des précipitations et sont très variables d’une année à l’autre. Premier arrêt dans un marais d’eau douce, l’ancienne branche du fleuve Guadalquivir «Brazo del Este» à Doñana, entourée de rizières récoltées. Nous traverserons ensuite un paysage de terres agricoles. Deuxième arrêt dans la baie de Cadix, à proximité de l’océan Atlantique, pour explorer les pinèdes côtières et marais salants bien préservés. La migration du sympétrum à nervures rouges n’est pas improbable à cette époque de l’année près de la côte. Hébergement près de Vejer de la Frontera pour deux nuits.

JOUR 2 | La Janda et le phare de Trafalgar

Nous commencerons la journée à la recherche de l’Ibis chauve résident, une espèce d’aspect incroyable, qui passe son temps entre les falaises intérieures, les plages et les pâturages. La région abrite un éventail de beaux habitats, le dernier littoral andalou préservé, les forêts et les marécages méditerranéens, les prairies à bétail et La Janda, une zone humide considérable qui a été transformée dans les années 1960 en terres arables, rizières et canaux: une escale pour de nombreux oiseaux en migration, à la fois des oiseaux aquatiques et des rapaces. L’Aigle impérial espagnol y a été réintroduit récemment. C’est également la meilleure région d’Europe et le moment idéal de l’année pour rechercher un papillon rare, le skipper de Zeller.

JOUR 3 | Le détroit de Gibraltar

Le détroit est la pointe méridionale et occidentale de l’Europe, un véritable entonnoir pour les oiseaux migrateurs qui passent l’hiver en Afrique, célébre pour constituer la principale route migratoire de plusieurs rapaces et cigognes du Paléarctique. Nous examinerons au cours de la journée les meilleurs points d’observation de la migration pour témoigner de l’un des événements naturels les plus spectaculaires d’Europe. La migration et la planification journalière dépendent fortement des conditions du vent et sont donc variables. Du côté des invertébrés, des migrants comme la Vanesse des chardons ou le Vulcain se dirigent également vers la limite sud de leur aire de répartition. La campagne est généralement très sèche à cette période de l’année et nous trouverons du répis à l’ombre d’un «canuto», une forêt galerie dense le long de petits ruisseaux d’Andalousie, et un habitat parfait pour le Criquet géant africain. Nous resterons deux nuits près de Tarifa.

JOUR 4 | Observation des baleines et plage de Los Lances

Le détroit de Gibraltar sépare l’océan Atlantique de la mer Méditerranée, un passage étroit qu’emprunte la faune marine migratrice: oiseaux pélagiques, thons, cétacés (cachalots et rorquals communs)… et la flotte de la marine marchande. C’est un point névralgique pour les supertankers et l’observation des baleines (peut-être le meilleur endroit de la péninsule ibérique). Nous profiterons d’une excursion en bateau pour observer les oiseaux de mer et les delphinidés (5 espèces résidentes, dont l’épaulard), puis passer un peu de temps sur la plage de Los Lances où les oiseaux de mer et les limicoles seront en passage et faire une randonnée le long du littoral.

JOUR 5 | Los Alcornocales et papillons monarques

Nous partirons de Tarifa et nous nous arrêterons à divers points de vue pour profiter du panorama, des paysages et de la migration en cours (!). L’Afrique n’est qu’à 14 km. Nous explorerons la terre habitée par les maures pendant sept siècles. Los Alcornocales est une grande forêt de chênes-lièges qui domine la campagne entre la mer et les montagnes. Nous ferons une pause près de Castellar dans le biotope d’une colonie de papillons monarques, une espèce qui a colonisé la région d’Amérique et n’est pas migratrice en Europe. La vallée de Genal, peu connue, mais fantastique, offrira une vue magnifique sur la région et, avec un peu de chance, des papillons affichant le comportement de « hill-topping ». Hébergement dans le village blanc de Benarrabá. Piégeage des insectes nocturnes.

JOUR 6 | Sierra de Grazalema

La Sierra de Grazalema appartient à une chaîne de montagnes calcaires impressionnante et complexe, abritant une riche riche non présente au niveau de la mer et protégée par un réseau dense de parcs naturels / nationaux. Nous rechercherons des oiseaux tels que le Traquet motteux, le crave à bec rouge et le merle bleu, ou des mammifères comme le bouquetin. Septembre n’est pas une très bonne saison pour les insectes dans ces habitats secs, encore que le rare sympétrum du désert soit une espèce d’automne. Visite de Ronda et dîner d’adieu.

JOUR 7 | Transfert à Séville

Départ matinal pour l’aéroport, avec quelques arrêts pour des observations rapides de la biodiversité.

l

INCLUS

  • Voyage d’observation de la faune en Andalousie. Groupe 5-8 participants.
  • Guide interprète spécialisé.
  • Demi-pension en chambre double.
  • N’inclut pas les vols aller-retour en avion

Voir conditions détaillées

Le Plus

Un programme diversifié qui réserve bien des surprises: les magnifiques papillons monarques, une espèce migratrice américaine établie récemment en Europe.

Pourquoi voyager avec moi?

 

J’ai cherché des oiseaux en Andalousie pendant de nombreuses heures, en particulier le long des rives du Guadalquivir à Cordoue. Nous avons publié régulièrement des rapports d’oiseaux issus de ce relevé décennal.

Après mes études, j’ai partici`pé à plusieurs reprises au projet « TAIB S’Albufera » à Majorque sous la direction de Nick Riddiford, un ornithologue brittanique réputé.

Florent Prunier

G3 Guides